imprimer

Soutenance de thèse

Retour à l'accueil - Toutes les actualités

 

Mardi 22 novembre 2011, à 10h30, à l'ENSTA ParisTech : Wassila Bouchafaa, doctorante à l'UCP, soutiendra sa thèse intitulée "Mesure et modélisation des conditions de dissociation d’hydrates de gaz stabilisés en vue de l’application au captage du CO2"
 

Jury de thèse :
Mme Léa Metlas, Professeur, Université de Technologie de Compiègne (rapporteur),
M. Jean-Michel Herri, Professeur, Ecole des Mines de Saint-Etienne (rapporteur),
M. Christophe Dicharry, Professeur, Université de Pau et des Pays de l'Adour,
M. Bertrand Chazallon, Maître de Conférence, Université de Lille,
M. Patrice Paricaud, Enseignant-chercheur, UCP-ENSTA ParisTech,
M. Didier Dalmazzone, Enseignant-chercheur, UCP-ENSTA ParisTech (directeur de thèse).

 

Résumé
La capture et la séquestration du CO2 produit par les usines d'incinération, les centrales thermiques ou les cimenteries est un enjeu technologique et environnemental majeur pour le futur proche. La capture du CO2 par voie hydrate de gaz est une alternative prometteuse aux technologies existantes, fortement consommatrices d'énergie. L’objet de cette thèse est l’étude des conditions de formation et de stabilité d’hydrates mixtes formés à partir de mélanges de gaz contenant du CO2 et un autre gaz (N2, CH4 et H2) en présence d'un additif permettant de réduire la pression de formation des hydrates : le bromure de tetrabutylamonium (TBAB). La technique expérimentale de calorimétrie différentielle programmée sous atmosphère contrôlée (HP-DSC) a été mise en oeuvre afin de mesurer les températures et les enthalpies de dissociation de différents hydrates formés avec l’eau pure et des solutions de TBAB de concentrations variées, en présence des gaz purs et en mélanges : N2, CH4, CH4+CO2, H2+CO2 et CO2+N2. L'exploitation des résultats expérimentaux a permis de faire avancer la modélisation thermodynamique des hydrates mixtes de TBAB en présence de gaz, apportant une contribution au calcul prédictif du comportement de phases de ces systèmes en vue d'un futur développement de procédé.