imprimer

Soutenance de thèse - Maïmouna Bocoum

Retour à l'accueil - Toutes les actualités

 

Vendredi 24 juin 2016 Maïmouna Bocoum, doctorante au LOA, a soutenu sa thèse intitulée : Génération d’harmoniques d'ordres élevés et accélération d'électrons sur miroirs plasma.

 

Résumé de la thèse :

Dans cette thèse expérimentale, nous nous intéressons à la réponse non-linéaire d’un miroir plasma sous l’influence d’un laser d’intensité sous-relativiste (~〖10〗^18 W/〖cm〗^2), et de très courte durée (~30fs). Nous avons en particulier étudié la génération d’impulsions attosecondes (1as=〖10〗^(-18)) et de faisceaux d’électrons en effectuant des expériences dites « pompe-sonde » contrôlées. Un premier résultat important est l’observation d’une anti-corrélation entre l’émission X-UV attoseconde et l’accélération d’électron lorsque l’on change  la longueur caractéristique du plasma,  résultats confirmés par des simulations numériques.  Un second résultat important concerne le diagnostique de l’expansion du plasma sous vide par «  interférométrie en domaine spatial » (SDI), technique élaborée dans le cadre de cette thèse.  Enfin nous discutons à deux reprises l’utilisation d’algorithmes de reconstruction de phase dans le domaine spatiale ou temporel.

De manière plus générale, nous avons cherché à replacer ce travail de thèse dans un contexte scientifique plus général. En particulier, nous tentons de convaincre le lecteur qu’à travers l’interaction laser-miroir plasma, il devient concevable de fournir un jour aux utilisateurs des sources peu onéreuses d’impulsions X-UV et de faisceaux d’électrons de résolutions temporelles inégalées.