imprimer

Inscription à la newsletter

Parcours d'approfondissement


Les parcours en un coup d'oeil (rentrée 2016)

Cliquez pour agrandir - le détail des parcours sera accessible sur notre site en juillet 2016.

 

Les parcours à la rentrée 2017   

Les parcours présentés ci-dessous sont ceux pour les étudiants entrant en 3e année à la rentrée 2017.

 

Parcours

Responsable du parcours

Descriptif

Mobilité intelligente et ingénierie des véhicules

Fabien Szmykta

Ce parcours vise à former des ingénieurs capables de participer à la définition et la création d’un véhicule à partir d'un cahier des charges, en tenant compte des contraintes économiques, environnementales, écologique et sociétales. L’accent est mis non seulement sur le dimensionnement mécanique mais également sur les nouvelles technologies d’information et les systèmes embarqués.

Transport maritime

Marica Pelanti

Ce parcours vise à former des ingénieurs capables de contribuer à la conception, au développement, et à la gestion de tous types de systèmes de transport en mer (navires rapides, porte-avions, sous-marins...). La formation apporte les compétences scientifiques et techniques nécessaires pour mettre en œuvre les différentes étapes de la boucle navire et initie les étudiants à la gestion de projet à travers une approche système.

Production et gestion de l’énergie

Didier Dalmazzone

Ce parcours vise à former des ingénieurs capables à la conception, l’optimisation et la gestion des moyens de production et de distribution d’énergie. Il comprend un apprentissage des technologiques propres aux grandes filières énergétiques (fossiles et renouvelables) associé à l'exploitation de méthodes et d'outils logiciels d'optimisation communément utilisés dans l’industrie. Le traitement des effluents industriels liés à la production d’énergie et le management environnemental sont également développés dans ce parcours.

Energie électronucléaire

Jean Boisson

Ce parcours a pour objectif de donner aux étudiants une formation à la fois scientifique et technologique dans des domaines de pointe comme la fission nucléaire, la physique des réacteurs, le cycle du combustible, les transferts thermiques et la modélisation par éléments finis des écoulements fluides ou des structures mécaniques sollicitées. Il est à caractère très industriel et les étudiants sont en contact direct avec des intervenants du secteur tels qu’EDF, AREVA, SUEZ, GDF, et forme donc des ingénieurs pour les métiers du nucléaire autant en production, en Recherche et Développement qu’en bureau d’étude.

Ingénierie des énergies offshore

Olivier Doaré,

Cyril Touzé

Ce parcours a pour objectif de former des ingénieurs à l’exploitation des ressources énergétiques marines, des hydrocarbures aux énergies renouvelables. La formation apporte des compétences pour appréhender les défis posés par la gestion des énergies offshore (installation, fonctionnement, maintenance) et donne les bases techniques pour la conception des structures en mer. Le parcours fournit un bagage conceptuel poussé et développe une approche visant à initier à la gestion de projet en abordant la structure en mer sous la forme d’un système complexe.

Sciences de l'optimisation et des données

Pierre Carpentier

Ce parcours permet d’acquérir des compétences poussées en Sciences de la décision (optimisation et commande), dans ses aspects à la fois mathématiques et numériques. Il forme les futurs ingénieurs capables de concevoir et d'utiliser des modèles mathématiques en vue de commander et d'optimiser des systèmes très variés rencontrés par exemple dans les domaines de l'énergie et des transports. La formation repose sur l'approfondissement des connaissances précédemment acquises en optimisation (combinatoire et continue), en commande, en probabilités et en statistique.

Modélisation et simulation

Patrick Ciarlet

Ce parcours apporte de connaissances et de techniques de pointe dans le domaine de la simulation numérique de phénomènes physiques ou mécaniques, pour des applications dans des domaines tels que celui de la propagation des ondes ou de la mécanique des fluides. De nombreux aspects seront abordés : la modélisation physique ou mécanique, l’étude mathématique des modèles, les méthodes numériques et leur mise en œuvre sur ordinateur, avec en particulier la problématique du calcul scientifique sur une architecture parallèle, distribuée ou répartie.

Finance quantitative

David Lefèvre

L’objectif du parcours Finance Quantitative est de former des cadres de haut niveau en ingénierie financière sur une excellente base mathématique, algorithmique et informatique. L’inscription dans un M2 est obligatoire.

Robotique

David Filliat,     Omar Hammami

Ce parcours vise à fournir une spécialisation système forte à base des STIC (Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication) pour les systèmes complexes, les transports, la défense ou la robotique.  Les connaissances abordées couvrent les domaines des systèmes embarqués et leurs implémentations physiques, du logiciel embarqué et de ses contraintes de temps réel, de  conception et de validation et les aspects algorithmiques liés à la robotique, aux véhicules intelligents ou à la perception.

Smart system : conception et commande

Alexandre Chapoutot

Ce parcours vise à former des ingénieurs généralistes dans le domaine des systèmes de contrôle-commande. Plus précisément, ce parcours donne une vision système en apportant des connaissances et compétences multidisciplinaires issus des domaines scientifiques et techniques suivant : informatique, automatique, mathématiques appliquées et ingénierie système. Des applications dans les domaines de l’énergie et des transports sont présentées.

Architecture et sécurité des systèmes d’information

François Pessaux

Ce parcours vise à former des ingénieurs spécialisés dans les différents aspects de la conception des systèmes d'information, depuis leur adaptation aux besoins de l'entreprise, jusqu'à l'élaboration et l'évaluation de leur sécurité. A l’issue de la formation les étudiants en maîtrisent les différentes techniques de conseil, de spécification et de mise en œuvre.

Création d’entreprise

Didier Lebert

Cette filière s’adresse à des étudiants ayant mûri un projet de création d’entreprise durant leur deuxième année.

Fortement tutoré et individualisé, il est construit autour du projet de création d’entreprise pour accompagner l’étudiant dans sa démarche.

Le projet de fin d’études est alors réalisé en incubateur.