imprimer

Inscription à la newsletter

Adélaïde Duroux, ENSTA 2009
Ingénieur mécanique chez AREVA

Mes années ENSTA : "Des cours interactifs et variés, la participation à de nombreuses associations étudiantes, des qualités d’adaptation et d’ouverture !"

Adélaïde Duroux a suivi un double diplôme ENSTA ParisTech – GeorgiaTech, USA, se spécialisant en acoustique et bénéficiant alors d’une bourse en tant que Graduate Research Assistant.

  • Quelles ont été vos expériences internationales à l’ENSTA ParisTech ?

J'ai eu la chance d'avoir plusieurs expériences internationales lors de ma formation à l'ENSTA ParisTech. C'était un critère très important dans le choix de mon école.

En première année je suis partie deux mois en Chine, faire un stage de chinois puis mon stage ouvrier dans le contrôle qualité dans une usine construisant des pièces pour le génie civil dans une petite ville industrielle. Ce premier pas dans l'univers ouvrier était très enrichissant. J'y ai découvert une Chine en expansion, où la culture de la qualité n'était pas encore complètement ancrée et la productivité était reine.

En deuxième année, j'ai effectué mon stage de recherche en Angleterre à l'Université de Bristol. Ce stage m'a permis de découvrir le domaine de la recherche en mécanique et m'a permis de bâtir un début de projet professionnel, qui a été ensuite confirmé par mes deux ans aux États-Unis en double diplôme.

Cette expérience américaine était sûrement la plus complète de mes 3 expériences internationales, puisqu'en restant deux ans dans un pays on a le temps de vraiment s'intégrer, de ne pas être simplement spectateur mais aussi d'être acteur de la vie universitaire.

Je conseille à tous de partir à l'étranger, pour l'ouverture d'esprit, la découverte de nouvelle culture (notamment de travail) et sa propre construction personnelle.

  • Quel poste occupez-vous aujourd'hui ?

Après un parcours universitaire orienté recherche, j'ai décidé de rester dans un domaine technique afin d'utiliser mes connaissances au mieux. Je travaille actuellement chez AREVA NP. Je dimensionne mécaniquement les générateurs de vapeurs de remplacement. Je travaille essentiellement pour les centrales en exploitation en France et à l'export. En dehors du dimensionnement de nouveaux générateurs, je travaille également sur des affaires de service. Mon travaille au jour le jour consiste principalement à faire de la modélisation sur différents outils informatiques, à rédiger des rapports. Je participe aussi à certaines réponses d'offres et à la constitution des budgets nécessaires pour réaliser les études mécaniques. Chaque étude réalisée est différente et me permet d'acquérir une vision globale des problématiques rencontrées sur cet équipement complexe. 

  • Vos souvenirs de vie étudiante ?  

Il y a beaucoup trop de bons souvenirs pour que je les cite tous. On est peu nombreux à l'ENSTA ParisTech, ce qui fait que chacun à sa place dans les nombreuses associations qui composent l'école. J'ai eu la chance de participer au raid 4L Trophy, avec l'aide du BDS ainsi que du service communication de l'ENSTA ParisTech, cela restera comme un temps fort de ma vie estudiantine. De plus, avec mon groupe de musique on pouvait s’entraîner dans le local de musique et chanter aux différentes soirées organisées à l'ENSTA. Je retiendrais aussi les divers tournois sportifs : à Lyon, à l'X, à Paris ou encore à Montpellier au championnat de France inter-école de Tennis. 

  • Le diplôme de l’ENSTA ParisTech, un atout pour entrer dans le monde du travail ?  

L'ENSTA ParisTech dispense une formation généraliste qui nous permet de nous adapter assez facilement au monde du travail. De plus, à travers nos stages effectués dans des domaines différents et une spécialisation au cours des 3 ans, cela nous permet de construire un bon projet professionnel. De plus, l'ENSTA ParisTech fait partie des meilleures écoles Françaises, et est largement appréciée des recruteurs, ce qui est un bon coup de pouce lors de la recherche d'emploi.