imprimer

Inscription à la newsletter

Bruno Chastagner, ENSTA 1993
Président Directeur Général chez Chastagner Démolition

Mes années ENSTA : "Une préparation à traiter des sujets complexes multi-techniques dans un environnement estudiantin parisien sympathique !"

Après ses classes préparatoires à Saint-Etienne, Bruno Chastagner a intégré l’ENSTA et s’est spécialisé en Automatique, recherche opérationnelle en 3ème année.

  • A l'issue de vos trois années d'études à l’ENSTA, comment s'est déroulée votre insertion professionnelle ?

L’école m’a fourni une solide formation théorique ainsi qu’une grande rigueur de raisonnement, fondamentale dans l’analyse des problèmes du monde du travail.

La réputation et le classement de l’école m’ont en outre permis de décrocher les entretiens dans les cabinets d’audit et de conseil que je visais pour un 1er job.

  • Pourquoi avez-vous choisi l’ENSTA ?

Compte tenu de mon classement aux différents concours, l’ENSTA était l’école la plus généraliste dans son parcours et la plus diversifiées dans ses potentialités de métiers et secteurs en sortie.

  • En quoi consiste votre métier actuel ?

Je dirige l’entreprise familiale CHASTAGNER DEMOLITION en tant que PDG, entreprise de 30 personnes spécialisée dans les métiers du désamiantage, de la démolition industrielle, du recyclage de matériaux et de la dépollution des terres.

  • Avez-vous eu une expérience internationale durant votre formation ?

J’ai réalisé mon stage de fin d’étude à l’université de Stanford, États-Unis. C’était une expérience passionnante et je regrette de n’avoir pas plus travaillé à l’international dans mon parcours professionnel.

  • Quelles sont d’après vous les qualités de la formation ENSTA ?

La solide formation théorique est un des atouts majeurs de l’école. Le caractère généraliste en est sa 2ème composante. Aujourd’hui, un ingénieur évolue dans des milieux complexes et doit traiter des problèmes multi-techniques demandant un fonds scientifiques dans plusieurs spécialités.

L’ENSTA permet, par sa formation, d’acquérir  le fond technique permettant l’analyse et le traitement de problèmes complexes.

  • Quels sont vos bons souvenirs de vie étudiante ?

La rencontre avec les étudiants principalement de ma promo qui sont devenus de très bons amis avec lesquels j’ai pu découvrir et apprécier la vie estudiantine parisienne.