imprimer

Inscription à la newsletter

Coline Paul, ENSTA 2009
Chargée de mission auprès de l'Autorité des Marchés financiers

Mes années ENSTA : "L’apprentissage de compétences techniques et scientifiques solides, sorte de passeport d’entrée dans la vie professionnelle. L’ENSTA ParisTech c’est une grande famille ! Une famille soudée pendant les 3 années de formation …"

Après ses classes préparatoires à Metz, Coline Paul a intégré l’ENSTA ParisTech et a choisi la spécialisation Finance Quantitative en 3ème année.

Pourquoi avez-vous choisi l’ENSTA ParisTech ?

Outre la qualité de la formation dispensée, l’attrait indéniable des étudiants pour l’ENSTA ParisTech réside à mon avis dans la pluralité des cursus proposés. En effet, le choix de l’orientation est à la fois crucial et délicat pour tout étudiant à l’issue des classes préparatoires aux grandes écoles, qui doit en quelques semaines, abandonner un périmètre large de matières « nobles » pour ne se spécialiser que dans un domaine, qui, à ses yeux, va conditionner la suite de sa carrière professionnelle.

L’ENSTA ParisTech permet ainsi, en proposant un socle de connaissances général et un grand nombre de modules d’approfondissement, de permettre à tout un chacun de s’épanouir et de construire ses propres compétences.

Quel poste occupez-vous aujourd'hui ?

J’occupe aujourd’hui un poste de chargée de mission « techniques gestion complexe » à la direction de la gestion d’actifs de l’Autorité des Marchés financiers, le régulateur de la place financière de Paris. Cette direction est chargée de l’agrément et du suivi des sociétés de gestion de portefeuille, du suivi des prestataires de service d’investissement, de l’agrément et du suivi des Organismes de Placement Collectifs (dont SICAV, fonds communs de placement et fonds communs de placement d’entreprise), ainsi que de l’élaboration et du suivi de la réglementation en vigueur en matière d’asset management.

Avez-vous eu une expérience internationale durant la formation ?

J’ai pu effectuer un stage de recherche en Espagne d’une durée de 3 mois. Mon activité professionnelle actuelle consiste en de nombreuses interactions avec des régulateurs européens, qu’il s’agisse d’échanges de coopération, pour une surveillance efficace ou de négociations dans l’objectif de l’élaboration de la réglementation. Avec du recul une expérience préalable à l’international permet non seulement d’acquérir un bon niveau linguistique mais aussi de s’approprier des techniques de communication en contexte multiculturel en s’adaptant aux coutumes de ses interlocuteurs.

Quelles sont d’après vous les qualités de la formation dispensée à l’ENSTA ?

La qualité de la formation dispensée à l’ENSTA résulte en premier lieu de l’attention portée au contenu des enseignements, et ce indépendamment de leur pluralité. Par ailleurs le haut niveau de formation des étudiants de l’ENSTA résulte aussi du dévouement des professeurs qui l’assure, chacun d’entre eux veillant à assurer une proximité avec ses étudiants propice aux échanges. Il ne s’agit donc là pas uniquement de compétences techniques et scientifiques mais aussi d’un encadrement humain bien présent à l’ENSTA. Il est ainsi possible pour les élèves de moduler leurs enseignements au gré de leurs aspirations et l’école veille à cette flexibilité. Il est ainsi possible, comme cela a été le cas pour moi, d’effectuer une année de césure en entreprise afin de découvrir le milieu vers lequel l’étudiant souhaite s’orienter et de confirmer sa vocation professionnelle.

Quels sont vos bons souvenirs de vie étudiante ?

Aucun étudiant de l’école ne pourrait dire le contraire, l’ENSTA ParisTech, c’est une grande famille ! Une famille soudée pendant les 3 années de formations, qui s'aide pendant les cours, qui se soutient dans la réalisation des nombreux projets, qui partage de bons moments dans les soirées/week-ends/vacances ou encore qui collabore efficacement au sein de toutes associations qui structurent la vie étudiante dans laquelle des liens étroits se créent et durent.