imprimer

Inscription à la newsletter

Didier Dalmazzone, enseignant-chercheur
Unité de Chimie et de Procédés

Mes années ENSTA : "Une école à taille humaine, une formation de haut niveau, de bonnes conditions de travail."

Après un diplôme d'Ingénieur Chimiste à l'ESCOM en 1988 et un Doctorat en Génie des Procédés à l'UTC en 1994, Didier Dalmazzone obtient l'habilitation à Diriger des Recherches à l'UTC en 2006. Il fait partie de l'ENSTA ParisTech depuis presque 20 ans au sein de l'unité Chimie et Procédés.

Pourquoi avez-vous choisi d’intégrer l’ENSTA ParisTech ?

Parce que l'école donne la possibilité de développer une activité de recherche dans mon domaine de compétence, en lien avec les enseignements dispensés par l'UER.
Cet établissement de taille "humaine" offre de bonnes conditions de travail, tant sur le plan des rapports humains que sur celui des moyens matériels et il est fortement impliqué dans les réseaux académiques à l'échelle nationale et internationale.

Sur quoi portent vos recherches ?

D'une part, sur la thermochimie expérimentale (mesures des énergies de transformation physique et chimique de la matière, détermination des conditions d'équilibre entre phases dans les systèmes complexes, détermination de grandeurs thermochimiques standard) et, d'autre part, sur le développement de modèles pour le calcul prédictif des ces grandeurs (modèles semi-empiriques, calcul ab initio).

Quelle sont les applications possibles de vos recherches ?

Les applications sont nombreuses dans divers domaines industriels : développement et dimensionnement de procédés (production d'énergie, synthèse et purification de produits chimiques, traitement des polluants) ; sécurité des procédés (évaluation et prédiction des risques d'explosivité et d'inflammabilité) ; évaluation des performances des matériaux énergétique à usage civil ou militaire (explosifs, propergols, matériaux pour le stockage d'hydrogène) ; étude du comportement thermique de matériaux techniques (ciments réfractaires, fluides de forage pétrolier, matériaux à changement de phase pour le stockage d'énergie thermique ou frigorifique) et plein d'autres choses encore...

Quels sont les cours que vous enseignez ?

Je dispense des cours de "Traitement des Effluents Industriels " et "Management Environnemental", j'interviens dans le cours "Filière Hydrogène" , je suis aussi responsable du module "Energies Renouvelables" , responsable de la filière "Gestion de l'Energie et de l'Environnement", correspondant pour le Master international ParisTech "Renewable Energy Science and Technology" (REST) et responsable du cours "Hydrogen for Energy Storage" dans le même Master.

Quels sont les "plus" de la formation d’ingénieur de l’école ?

Tout d'abord, l'ENSTA ParisTech offre une formation généraliste de haut niveau en mettant l'accent mis sur les disciplines scientifiques et techniques. Ensuite, la modularité permet une grande liberté des choix de cursus et les étudiants sont ouverts vers l'extérieur (Masters, année de césure, accords inter-écoles). Pour finir les effectifs restreints et la qualité du recrutement en font une école de très haut niveau.

Quels sont les atouts des laboratoires de l’école?

Pour la plupart de petite taille, les UER de l'ENSTA sont encouragées à développer une stratégie de réseau forte. Cette petite taille se traduit également par des rapports professionnels simplifiés, où le poids de la structure ne se fait pas trop sentir. Cette caractéristique est propice à une bonne productivité du travail de recherche. Par ailleurs la participation aux enseignements, dans des domaines très liés au milieu professionnel où beaucoup d'élèves trouvent un débouché, permet aux enseignant-chercheurs de l'Ecole de garder le contact avec des thématiques de recherche très appliquées.