imprimer

Inscription à la newsletter

Jean-Michel Cagin, ENSTA 1992
Associé gérant chez OC&C Strategy

Mes années ENSTA : "Un enseignement généraliste, des opportunités associatives et de l’ouverture culturelle"

Jean-Michel Cagin a intégré l’ENSTA après avoir suivi ses classes préparatoires au lycée Louis le Grand à Paris.

  • Quelles sont pour vous les qualités de l’ENSTA ?

L’ENSTA a constitué une excellente plateforme pour accéder au monde du travail. Au-delà de la formation d’excellence proprement dite, les opportunités qu’elle m’a offertes ont fait la différence : d’une  part en me permettant de m’investir dans la  Junior Entreprise et d’autre part d’effectuer ma 3ème année à l’université de Tokyo. Ces deux éléments très différenciants m’ont ouvert les portes du conseil en stratégie à une époque où les diplômés des écoles de commerce constituaient le gros des bataillons de cette profession encore naissante.

  • En quoi consiste votre métier actuel ?

Associé gérant chez OC&C Strategy Consultants, j’ai la chance d’être à la fois chef d’entreprise, business développeur et conseil de dirigeants et d’investisseurs. Après plus de 15 ans dans le conseil en direction générale et un parcours au sein de prestigieux cabinets internationaux, je suis dans l’équipe de tête d’OC&C Strategy Consultants Paris, bureau français de ce cabinet international fondé il y a 25 ans sur une idée simple : construire une firme réunissant des professionnels passionnés pour appuyer les leaders mondiaux dans l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies créatives et gagnantes.

  • Que retenez-vous de ce programme japonais à l’ENSTA ?

J’ai bénéficié d’une bourse du ministère de l’éducation nationale japonais qui m’a permis de passer 18 mois à l’université de Tokyo. J’y ai effectué un master of science en intelligence artificielle, y ai appris le japonais, mais surtout me suis ouvert à la différence dans toutes ses dimensions : linguistique bien sûr, mais aussi culturelle, sociale et professionnelle.

  • Quels sont vos bons souvenirs de vie étudiante ?

Ils ne sont pas tous avouables ici… Je citerai en vrac les boums, le baby foot, le théâtre, les premiers jeux en réseaux et surtout le ‘chat’ entre Tokyo et Paris à une époque où le mot Internet existait à peine !!

  • Quels conseils donneriez-vous aux futurs diplômés ENSTA ?

Apprenez à apprendre ! Les problèmes que vous aurez à résoudre n’ont  pas encore été formulés, les métiers que vous exercerez n’existent pas encore, le changement et l’adaptation seront les règles du jeu professionnels. Soyez créatifs, souples, ouverts et surtout proactifs !