imprimer

Inscription à la newsletter

Laetitia Doris, ENSTA 1997
Chef de projet informatique chez PSA PEUGEOT CITROËN

Mes années ENSTA : "Une participation active dans le club voile, les soirées, les stages, les cours d’anglais et d’italien, le voyage en Espagne pour l’option Véhicules…"

Son diplôme d’ingénieur de l’ENSTA en poche après une spécialisation de 3ème année en Véhicules, Laetitia Doris a poursuivi sa formation en doctorat de mécanique des fluides au laboratoire LIMSI – CNRS.

  • Comment s'est passée votre insertion professionnelle après l’ENSTA ?

Le diplôme d’ingénieur de l’école conjugué avec mon diplôme de doctorat m’a permis d’avoir deux entretiens d’embauches qui ont débouché sur deux propositions de poste chez Renault et PSA Peugeot Citroen. Le diplôme ENSTA m’a permis d’avoir un meilleur salaire d’embauche que si je n’avais que le diplôme de doctorat.

  • Quel poste occupez-vous aujourd'hui ?

Actuellement je suis chef de projet informatique sur un système SAP. Mon métier actuel consiste à piloter des projets informatiques, plus précisément : à définir et suivre le planning et le coût du projet, à recueillir les besoins utilisateurs, à rédiger les spécifications fonctionnelles, à effectuer le paramétrage dans SAP, à piloter les développements, à dérouler les tests de recette, à effectuer le support aux utilisateurs.

  • Vos bons souvenirs de vie étudiante ?

Les week-ends culturels (par exemple week-end à Rome), les week-ends sportifs (dont le week-end d’intégration et de désintégration), ma participation active dans le club voile, les soirées et boums, mais aussi les stages (projet personnel en laboratoire), les cours d’anglais et d’italien, le voyage en Espagne pour l’option véhicules, le voyage d’études en Afrique du Sud…

  • Quelles sont les atouts de la formation ENSTA ?

La formation est généraliste tout en étant suffisamment pointue dans chaque domaine de spécialité.

Elle donne un très bon bagage théorique pour être capable de comprendre rapidement la partie "technique" du métier de l’ingénieur.

Elle permet aussi de consolider ou d’acquérir un bon niveau en langues étrangères, ce qui est indispensable dans le monde du travail.

Elle permet d’avoir un bon niveau en informatique également grâce à des installations "up to date" et accessibles à tout moment.

  • Vos conseils aux futurs ENSTA ?

Apprendre à travailler en équipe et en mode projet : c’est notre quotidien dans les grandes entreprises.

Faire le maximum de stages pendant les études, et si possible à l’étranger pour s’ouvrir au maximum.

Profiter du temps libre de la période étudiante pour lire la presse, se cultiver, améliorer sa culture générale, pour mieux comprendre le monde avant de s’engouffrer dans le monde du travail.

Participer activement aux tables rondes avec des professionnels pour mieux comprendre le métier d’ingénieur et être capable de bien choisir sa filière.