imprimer

Inscription à la newsletter

Markus Kühne, ENSTA 2012
Filière "Robotique et systèmes embarqués"

Mes années ENSTA : "Des cours intéressants et exigeants, un encadrement et un accueil de qualité pour les étudiants internationaux."

Originaire de l’Université Technique de Munich (TUM) en Allemagne, Markus Kühne effectue à l’ENSTA ParisTech un double diplôme en partenariat avec son établissement d’origine. Il a choisi en 3e année la filière "Robotique et systèmes embarqués". Grâce aux aménagements de cursus possibles à l'École, il effectue en parallèle de sa 3e année le Master "Systèmes avancés et robotique" à l’Université Pierre et Marie Curie.

Pourquoi avez-vous choisi de venir étudier à l’ENSTA ParisTech ?

Puisqu’il existe un accord de double-diplôme (TIME) je voulais profiter de la possibilité de passer deux ans dans une Grande Ecole en France pour apprendre la langue, connaître la culture française et approfondir mes connaissances professionnelles. L’ENSTA m’a particulièrement intéressé grâce à la formation en mécatronique et robotique.

Que retenez-vous de votre première année passée à l’ENSTA ParisTech ?

J’ai pu suivre beaucoup de cours intéressants mais aussi exigeants. J’ai pu approfondir mes connaissances en mécatronique et découvrir d’autres matières, comme l’économie et le droit. J’ai conclu ma première année à l’ENSTA avec un stage qui m’a beaucoup plu dans un laboratoire Toulonnais. J’ai rencontré de nombreux étudiants français et étrangers, qui resteront de bons amis après mes études.

Que pensez-vous des enseignements proposés à l’ENSTA ParisTech ?

Les enseignements sont plus encadrés que dans mon université d’origine. Il y a par exemple un emploi du temps propre à chaque étudiant et des listes de présence. Le niveau des cours est élevé, grâce à la petite taille des classes et la disponibilité des professeurs.

Vous a-t-il été difficile de suivre des cours en français ?

Non car l’ENSTA m’a beaucoup aidé à acquérir rapidement un bon niveau de français, grâce aux cours de français intensifs suivis pendant trois semaines et aux cours de préformation dispensés aux élèves admis sur titre. J’ai en plus suivi deux cours de français hebdomadaires pendant toute ma première année.