imprimer

Inscription à la newsletter

Nicolas Château, ENSTA 2012
Filière "Ingénierie des systèmes"

Mes années ENSTA : « La vie associative, les soirées internes, mon incroyable expérience universitaire à Istanbul, la vie parisienne, sont autant de souvenirs gravés avec mes amis de l'ENSTA ParisTech. »

Nicolas Château a choisi la filière "Ingénierie des systèmes" pour sa spécialisation de 3e année.

Pourquoi avoir choisi l’ENSTA ParisTech ?

C'est avant tout l'importance de la technique dans la formation d'ingénieur qui m'avait attiré. J'avais envie d'approfondir mes connaissances de prépa et de les appliquer à des domaines qui ont une réalité industrielle concrète et qui m'inspirent : l'énergie et le transport.

En quoi votre expérience internationale était-elle originale ?

Elle était originale car j’ai suivi à la fois le stage de recherche de 2e année et mon année de césure à Istanbul. Le stage s’est déroulé dans les laboratoires de mécanique de l'université du Bosphore, avec pour sujet la modélisation des nanofluides. J'ai été profondément marqué par le caractère cosmopolite de l'université et de la ville, avec un rythme de vie à toute allure, et dans un cadre dépaysant. Un stage intensif de langue à Ankara m’a permis d’assimiler la langue suffisamment vite pour être autonome. L’enseignement était très différent de celui de l’ENSTA ParisTech, avec des cours exclusivement en amphi et une grosse charge de travail personnel demandée.

La vie associative à l’ENSTA ParisTech ?

Du week-end d'intégration aux nombreuses associations, on entre facilement dans un "cocon", qui, s'il nous garde en gravitation autour de l'école, est un formidable catalyseur d'initiatives personnelles et de projets en équipe. C'est grâce à cette atmosphère conviviale et dynamique qu'on développe des compétences transverses d'humanisme et d'organisation. La vie associative, les soirées internes, les repas au Mess, la vie parisienne, sont autant de souvenirs gravés avec les camarades et amis de l'ENSTA. J'espère garder  le lien avec les personnes avec qui j'ai passé ces années mémorables.

Quel a été votre stage ouvrier de 1e année ?

Mon stage ouvrier s'est déroulé en France, dans un centre du RTE (Réseau de Transport d'Electricité). J'effectuais la mise à jour informatique de plans de maintenance des équipements électriques dans la région lyonnaise. Je retiens de ce pure travail de saisie, une bonne ambiance de bureau avec les ouvriers, techniciens et managers du centre.

Pourquoi avoir choisi la spécialisation Ingénierie des systèmes ?

J'ai choisi la spécialisation Ingénierie des systèmes, et suivi des cours de plusieurs filières différentes. J'ai pu ainsi m'ouvrir à cette discipline, qui approche la conception des systèmes techniques de manière globale et rationnelle, tout en gardant un pied dans la modélisation (thermique et mécanique des fluides). Par ce choix, j'ai voulu prendre de la distance par rapport à mon profil recherche, sans pour autant perdre une spécialisation technique.

Quel est votre Projet de Fin d’Etude (PFE) ?

Je travaille chez Air Liquide Ingénierie et Construction, dans l'équipe des inspections techniques contrôle qualité fournisseurs. Je développe des plans d'inspections mondiaux globaux sur l'ensemble des équipements critiques (turbines, compresseurs, échangeurs), à partir des inspections actuelles dans les différents centres (Europe, Chine, Amérique).

Quelles sont d’après vous les qualités de la formation dispensée à l’ENSTA ParisTech ?

La variété des enseignements à l'ENSTA ParisTech permettent aux ingénieurs ENSTA de s'adapter très vite à leur environnement, c'est à dire d'appréhender efficacement les problématiques techniques, économiques, et culturelles des missions qui leurs sont données.