imprimer

Inscription à la newsletter

Sophie Ton, ENSTA 2009
Trésorier Conduit Europe chez Crédit Agricole CIB

Mes années ENSTA : "De très bons souvenirs des journées comme des soirées, des professeurs disponibles, des projets assez costauds pour préparer les étudiants à leurs futurs métiers."

Après ses classes préparatoires suivies à Paris, Sophie Ton a intégré l'ENSTA ParisTech et s'est spécialisée en Mathématiques appliquées en 3ème année. Elle a suivi en parallèle de sa 3ème année le Master Modélisation et Méthodes Mathématiques en Economie et Finance de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

  • Pourquoi avez-vous choisi l’ENSTA ?

Pour son caractère généraliste et parce qu’elle propose un large choix de débouchés dans les mathématiques.

  • En quoi l’école vous a-t-elle aidé à entrer dans le monde du travail ?

L’année de césure permet aux étudiants d’obtenir un réel contact avec les entreprises. Non seulement elle nous permet de mieux apprécier les enjeux des futurs employeurs ainsi que les méthodes de travail, mais je constate également qu’un certain nombre de co-promos sont retournés dans les entreprises qui nous avaient accueilli en année de césure, moi y compris !

  • En quoi consiste votre métier actuel ?

Je suis trésorière pour les conduits de Titrisation. Mon métier consiste à lever de la dette sur les marchés financiers (Paris/Londres/New York), trouver des investisseurs prêts à investir dans les ABCP. Les ABCP (Asset Backed Commercial Paper) sont des passifs qui sont adossés à des actifs de haute qualité issus de titrisation. En plus d’être adossés aux actifs, dans le cas d’un conduit fully supported, ils sont garantis pas la banque. Au quotidien, je gère un encours de 7.5Md d’EUR.

  • Avez-vous eu une expérience internationale durant votre formation à l’ENSTA ?

J’ai effectué mon Projet de recherche de 2ème année à Boston (Boston University). J’avais un sujet de recherche pure. Mon tuteur de stage était un passionné de mathématiques et de la façon dont elles étaient abordées en France.

A ce moment j’ai pu découvrir les différences de fond entre l’université américaine et les grandes écoles d’ingénieur. C’est toujours très intéressant de pouvoir bénéficier de ce regard sur notre formation. Cela nous permet d’avoir plus de recul sur nos forces et nos faiblesses par rapport aux étudiants d’autres pays.

  • Quelles sont d’après vous les qualités de la formation dispensée à l’ENSTA ?

La formation à l’ENSTA est très généraliste tout en étant très poussée dans les différents domaines. L’enseignement est de qualité et nous ressortons avec les connaissances nécessaires pour tout métier d’ingénierie. Les professeurs sont disponibles, les projets sont assez costauds pour préparer les étudiants aux postes à venir. De plus, les formations RH en français et anglais sont d’excellents exercices pour la suite.