imprimer

Inscription à la newsletter

Victor Turpin, ENSTA 2010
Ingénieur de données à l'Institut Français de Recherche et de l'Exploitation de la Mer (IFREMER)

Mes années ENSTA : "Une vie étudiante qui n'a rien à envier aux autres écoles, une formation où les langues, la géopolitique, l'art et le sport sont absolument incontournable. C'est une ouverture formidable !"

Victor Turpin a intégré l’ENSTA ParisTech après un Master 1 en océanographie à l’université de Bretagne Occidentale. Il s’est spécialisé en Environnement, océanographie en 3ème année et a poursuivi ses études à Sciences Po Paris en Master affaires internationales, spécialité sciences et politiques et l’environnement. Un parcours rendu possible grâce aux partenariats existant entre l’ENSTA ParisTech et Sciences Po Paris.

  • Pourquoi avoir fait le choix de l’ENSTA ParisTech ?

Clairement, pour sa filière Océanographie. L'ENSTA offre une formation de haut niveau et professionnalisante. C'est à dire qu'elle n'est pas seulement orientée recherche. C'est une formation unique dans ce domaine.

  • En quoi consiste votre métier actuel ?

Je suis ingénieur de données à l'Institut Français de Recherche et de l'Exploitation de la Mer (IFREMER). Mon travail consiste à fournir, à l'ensemble des professionnels de l'océan, des produits et des services opérationnels basés sur la production de jeu de données In-Situ. Ces utilisateurs peuvent être des scientifiques qui étudient le changement climatique, des ingénieurs offshores, des pêcheurs, des collectivités travaillant sur la qualité des eaux côtières ou des institutions concernées par la ressource halieutique par exemple.

  • Votre expérience internationale durant la formation ?

J'ai eu la chance de travailler en Nouvelle-Calédonie dans un laboratoire d'océanographie. La direction, consciente de l’intérêt du stage et de l'apport d'un point de vu culturel d'une telle expérience a validé ce stage comme une expérience internationale. C'est au cours de ce séjour en Nouvelle-Calédonie  que j'ai définitivement arrêté mon choix pour l'océanographie.

  • Comment s’est déroulée votre approche du monde professionnel ?

La possibilité de multiplier les stages au cours de notre formation permet de "visiter" plusieurs organisations et d'évoluer dans différents milieux. Grâce à une année de césure en bureau d'étude, et un stage en laboratoire de recherche, j'ai pû faire le choix de mon avenir professionnel en conscience.

  • Quelles sont d’après vous les qualités de la formation dispensée ?

 Je pense que l'ENSTA ParisTech considère qu'un élève diplômé doit être un ingénieur très qualifié, mais aussi et avant tout un citoyen capable de penser et d'agir par lui même. C'est pourquoi si la formation technique est pointue, intransigeante et dispensées par des professeurs de très haut niveau. Elle est toujours associée à l'enseignement d'autres thématiques. Les langues, la géopolitique, l'art ou le sport sont absolument incontournable à l'ENSTA. La vie associative de l'école est aussi bouillonnante, la direction de l'école pousse les élèves à s'impliquer. C'est une ouverture formidable!