imprimer

Inscription à la newsletter

Organisation du cursus

Cliquez pour afficher

Synoptique de la formation pour les nouveaux entrants en 1e année en 2017

Enseignements

Le cursus de l'ENSTA ParisTech se déroule sur trois années, elles-mêmes divisées en semestres. Il comporte trois grands types d'enseignements d'un volume à peu près équivalent :

  • un tronc commun d'enseignements scientifiques (environ 670 heures) ;
  • environ 700 heures d'enseignements scientifiques au choix ;
  • environ 700 heures de formation économique, humaine et linguistique.

Stages et projets

La scolarité à l'ENSTA ParisTech comporte aussi plusieurs stages et projets d'application. Le projet de recherche, en fin de deuxième année, constitue une initiation à la recherche. La découverte du monde de l'entreprise intervient depuis le stage opérateur en milieu industriel, entre la première et la deuxième année, jusqu'au projet de fin d'études, réalisé en fin de troisième année.

L'expérience internationale

Afin que l'ouverture sur l'entreprise se double d'une expérience internationale concrète, la scolarité comprend une période de formation à l'étranger. Elle peut prendre des formes variées, du stage en entreprise aux études dans une université partenaire.

Les compétences de l'ingénieur ENSTA ParisTech

Le référentiel de compétences de l’ENSTA ParisTech est défini à partir du projet de formation de l’École et du référentiel général des compétences de l’ingénieur telles qu’exprimées par la commission des titres d’ingénieur. L’ENSTA ParisTech étant une école d’ingénieur généraliste, les compétences sont volontairement génériques. Ces compétences sont acquises tout au long de la formation au travers des cours et des projets, ainsi que des séjours en milieu professionnel (stage opérateur, projet de recherche, projet de fin d’études). Le cursus de trois ans conduisant au diplôme d’ingénieur (semestres 5 à 10) est construit sur une logique d’acquis d’ap­prentissage permettant à l’élève ingénieur d’acquérir tout au long de sa formation la maitrise des connaissances et des com­pétences théoriques et pratiques, nécessaires à l’exercice des fonctions d’ingénieur. Ces acquis de l’apprentissage sont détaillés année par année en fonction du parcours choisi.

Ces dernières ont été regroupées en 4 catégories :

Compétences fondamentales :

  1. Avoir intégré et savoir mettre en œuvre des connaissances académiques sur un champ large de sciences fondamentales incluant mathématiques, automatique, physique, mécanique, informatique, économie, sociologie et droit.
  2. Maîtriser et comprendre un des champs scientifiques et techniques de spécialité de l’ENSTA ParisTech dans les domaines de l’énergie, des transports de l’ingénierie mathématique et physique ou de l’ingénierie système.
  3. Savoir réaliser une veille scientifique, technologique et économique.
  4. Etre capable d’entreprendre un travail de recherche (dans son domaine de compétence) dans un environnement de recherche et de développement : définir un problème de recherche appliquée, conduire un travail expérimental, de simulation ou de modélisation, analyser les résultats et les critiquer.
  5. Savoir présenter travaux et projets à l'oral, à l'écrit et dans la sphère numérique.

Compétences en ingénierie :

  1. Savoir adapter et mettre en œuvre les méthodes et outils de l'ingénieur (modélisation, simulation numérique, informatique, analyse statistique, algorithmique, ...) dans le but d'identifier et résoudre des problèmes, qu’ils soient nouveaux ou non ou incomplètement spécifiés.
  2. Connaître et maîtriser les moyens de recherche documentaire et de sources de données.
  3. Savoir tirer profit des outils informatiques pour mener à bien un projet : outils de simulation, d'aide à la conception ...
  4. Savoir analyser et concevoir des systèmes complexes. Savoir réaliser l'ingénierie d'un système complexe et de ses produits contributeurs en intégrant une dimension scientifique, technique, économique et culturelle ainsi que la maîtrise des délais, des coûts et de la performance.
  5. Conduire la conception du système dans toutes les phases de son cycle de vie : ingénierie, réalisation, mise en production et retrait de service.

Compétences interpersonnelles :

  1. Être capable de prendre en compte les valeurs sociétales dans l’exercice de son métier : environnement et développement durable, éthique.
  2. Savoir prendre en compte les enjeux industriels, économiques et juridiques : gestion des risques industriels, management de l’innovation, analyse financière des entreprises, problématique de propriétés intellectuelle et industrielle.
  3. Être capable de travailler en contexte international et multiculturel : maîtriser l'anglais courant et technique aussi bien écrit que parlé, et une autre langue étrangère, se prévaloir d’une expérience internationale.
  4. Être capable de s'intégrer dans une organisation, de l’animer et de la faire évoluer : engagement et leadership, management d'une équipe autour d'un projet, être force de proposition.
  5. Savoir adapter son niveau de langage, oral et écrit, en fonction des interlocuteurs : spécialistes / non-spécialistes, supérieurs hiérarchiques/subordonnés…Maîtriser les outils de communication verbale et para-verbale pour s’adapter à tous types de situations.
  6. Être capable de définir des objectifs professionnels ambitieux et de faire évoluer une structure. Faire preuve de créativité. À cette fin, être en mesure de s'inscrire dans une dynamique d'innovation

Compétences intra-personnelles :

  1. Être capable de maîtriser son identité numérique et son e-réputation. Adopter une attitude professionnelle.
  2. Être capable d’évoluer : se connaître, s’autoévaluer (se remettre en question et faire preuve d’auto critique), opérer des choix professionnels.
  3. Être capable d’acquérir et mettre en œuvre de nouveaux savoirs théoriques et savoir-faire pratiques.

 

Acquis de l'apprentissage de 1e année

Acquis de l'apprentissage de 2e année

Acquis de l'apprentissage de 3e année

Acquis de l'apprentissage en langues